Ecran

les écrans ne me donnent
le reve dernier
la mélodie sans dose
de l’au delà des roses
dans ce mardier publicitaire
achète ta vie à crédit
et crève l’amour
ce soir tu vis l’antre
l’organique de l’âme
attiré par l’astre orange
des sens interdits
du prix je paie
la solitude d’une chose
de bien… quelque prise
sur le miracle de chercher
cette petite harmonie
Oz trainer et s’entrainer toujours
cela viendra bien un jour
J’aime j’aimerais toujours
Comme une petite fleur à la fenêtre

Publicités

A propos Voda

Flâneur, contemplatif, je m’égare Réjoui sur tous les chemins du hasard. Aventurier par tous les temps à perdre, Nous irons dormir à l’ombre d’un cèdre, Charmante vie que j’aimerais à mort, Karma, pensée, livrés à leurs sorts.
Cet article a été publié dans culture, Non classé, philosophie, poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s