KIMIK

J’aime le noyau

Quand je me noie

Dans la canicule.

J’aime ce tableau

Quand sur la table

Les verres défilent.

J’aime le liquide

Surtout le vide

Des journées drôles

J’aime cette ivresse

Et l’idée de vivre

Nu sans camisole.

Alors je m’interroge

Devant le plongeoir

Publicités

A propos Voda

Flâneur, contemplatif, je m’égare Réjoui sur tous les chemins du hasard. Aventurier par tous les temps à perdre, Nous irons dormir à l’ombre d’un cèdre, Charmante vie que j’aimerais à mort, Karma, pensée, livrés à leurs sorts.
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour KIMIK

  1. au delà de Voda, au delà des mots, un sentiment, puissant, ravageur… au delà, par dessus tout, oui, c’est bien cela, par dessus Voda, il y a l’évidence, la poésie, les rêves, la folie. Merci….<3 ❤ ❤

    • Voda dit :

      Merci d’avoir plongé dans mon petit univers avec des petits ❤
      En fait, je suis encore sur le plongeoir… j'ai envie d'O… surtout!
      Si tu étais l'eau céans, je plongerais volontiers dans le présent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s