Intimes bas-fonds

C’est un cliché semblable
A tous les multiples
D’un monde ouvert
Sur l’exact incertitude
Et là il y a un moi
comme les autres
Toujours pareil
A l’intérieur
Sans avoir
Devant son écran fermé
A l’amour et à son goût amer
Comme la bile dans la gorge
Que je compense
Par le manque de sens…
Alors je pêche en tous temps
Comme tous les isolés
Certain que les pêchés
Sont les fils des mères intimes
Alors je pêche en tous temps
En toutes saisons
Certain que le temps
A son père dans les cimes
Et dans les intimes bas-fonds
De tous les vides secrets
Que je comble
Quand je pense à toi

Publicités

A propos Voda

Flâneur, contemplatif, je m’égare Réjoui sur tous les chemins du hasard. Aventurier par tous les temps à perdre, Nous irons dormir à l’ombre d’un cèdre, Charmante vie que j’aimerais à mort, Karma, pensée, livrés à leurs sorts.
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Intimes bas-fonds

  1. Sylvie G dit :

    J’aime beaucoup 🙂

  2. TK.Kim dit :

    As tu disparu…? Ce silence… Mes mots mailés effacés … Ou jamais reçus..? Parfois, j’espère que tu me répondes. Parfois, je redoute que tu le fasses. Préferer l’incertitude de cette indifférence à la crainte d’une porte fermée à jamais.. Bisous 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s